Superbe sentier côtier ...

La piste sablonneuse grimpe jusqu'au sanctuaire de Guadalupe. Peu à peu, sur la table céleste, le bleu finit par grignoter le gris, ne laissant aucune miette sur la nappe d'azur  ...
De loin en loin, je rencontre des chevaux noirs qui pacagent en liberté. Sur ma gauche, l'horizon continue d'être bouché : seuls les bruits parviennent jusqu'à moi. Pendant plus de deux heures, je marche à flanc de montagne, sur le versant sud du Jaizkibel, à environ 450 mètres d'altitude.
Soudain, en fin de matinée, le chemin débouche sur une passe. Pour la première fois, je surplombe l'Atlantique !