Mardi 11 octobre : Irun-Saint Sébastien (29 km)



Sur la barque de Pasaia Donibane
Je quitte Irun avec trois autres pèlerins : deux Bordelais et  un habitant de Majorque, aux Baléares. Ils commencent le Chemin.  A la sortie de la ville, je les laisse pour partir en avant.
A travers le brouillard, les foulques s'échangent les amabilités du matin. Dans les canaux, le niveau de l'eau est au plus bas : c'est marée basse.  Quelques canards colverts pataugent dans la vase.  Malgré la brume, il fait déjà chaud. Je me retrouve rapidement en tee-shirt.  Régulièrement, une flèche jaune m'indique la direction : le sentier est très bien balisé.  Au sommet d'une côte, je constate qu'ici aussi, il y a des palombières.