Jeudi 13 octobre : Zumaia-Deba (14 km)



Panoramas exceptionnels ...
Voulant aller plus loin, Martin le Majorquais  est parti tout seul. Quant à moi, je quitte le refuge en compagnie de Jacques et de Rémi, les deux Bordelais. Marchant plus vite qu'eux, je distance rapidement mes compagnons.  D'emblée, une montée abrupte me conduit sur la crête.
Ce matin, il n'y a ni soleil ni brouillard :  la vue  sur la baie est magnifique.
Régulièrement, j'entends des coups de fusil. Au loin, j'aperçois des chasseurs. J'ignore quel est leur gibier.  Peut-être des grives  ?