Quiétude ...

A Espasa, je me rends sur la plage : il me faut prendre congé de l'océan. Je le quitte aujourd'hui pour pénétrer dans les terres asturiennes. Afin de marquer l'occasion et fêter todos los Santos, les vagues ont revêtu leurs plus beaux atours. Très vite, la température redevient estivale.  J'atteins Calunga en milieu de journée.  Dans les jardins, les fleurs multicolores rient encore aux éclats.
Ici, la douceur du climat  appelle celle du bon voisinage : pommiers et palmiers vivent côte à côte.  Même les citronniers ont droit de cité ...