Mardi 22 novembre : Arzua-O Pedruzo (21 km)



Chemin encaissé à Barossa
La ville possède quatre ou cinq refuges pour pèlerins. Je choisis de me rendre à l'albergue Los Caminantes que je partage avec un jeune Argentin vivant à Madrid. Accueillant et bien chauffé, le gîte est doté d'une machine à laver et d'un sèche-linge. J'en profite pour faire une lessive appronfondie. Ce matin, il ne pleut plus, mais le temps s'est nettement rafraîchi ! Les cris stridents d'un passereau déchire mes oreilles... J'imagine les dents d'une fourchette glissant sur une vitre. A Peroxa , les baliseurs m'offrent un réconfortant retour dans la forêt primaire. Mais les arbres à papier ne sont jamais bien loin ...