Mercredi 2 novembre : Sebrayo-La Vega de Sariego (25 km)



Café-épicerie d'un autre temps ....
Cette nuit, j'étais seul à l'albergue. Comme dans d'autres petits villages où l'école a fermé, celle de Sebrayo a été transformée en refuge pour pèlerins. Ce matin, le ciel a changé d'aspect : il s'est couvert de nuages, mais il fait toujours très doux. D'emblée, une petite route goudronnée me conduit au sommet d'une colline. La pente est très raide : s'il y avait de la neige, ce serait une piste noire ! Mais le seul ski que je possède se trouve à la fin de mon nom et je ne suis vraiment pas dans le sens de la descente ... Très vite, je me débarasse de mon pull. A Tornon, les prés sont encore tapissés de colchiques.