1er septembre  2012 : San Anton - Itero de la Vega (15 km)





(sur le mur de l'église Santo Domingo de Castrojeriz)

Quel bonheur de dormir dans les ruines du couvent San Anton ! Le refuge se trouve au coeur de l'ancien monastère. Il n'y a ni eau chaude, ni électricité, mais l'endroit déborde de grâce et de sérénité.
Autour du repas préparé par les deux hospitaliers, nous avons passé une excellente soirée en compagnie de quatre autres pèlerins: deux slovaques, un allemand et un hollandais.

Ce matin, il fait frais, mais le vent souffle moins fort. Une petite heure après notre départ, nous sommes déjà à Castrojeriz.

Revenir à la table des matières                                       
Revenir au dernier message