Sur la Via Francigena ...

A l'instar des militaires romains qui empruntaient déjà la Via Agrippa, les pèlerins francs et français (d'où le nom de Via Francigena) suivaient cet (ces) itinéraire(s) reliant le nord de l'Europe à la cité éternelle pour se rendre sur les tombes de Saint Pierre et de Saint Paul, ou pour rencontrer le pape. On les appelait "roumieux"  ou  "romées", vocable qui a donné le prénom italien "Romeo".

Pour déterminer le tracé actuel, classé grand itinéraire culturel du conseil de l’Europe, les baliseurs se sont inspirés du voyage effectué par Sigéric, évêque de Canterbury . En 989, il se rend dans la cité pontificale pour recevoir des mains du pape Jean XV le pallium, symbole de la nomination d’archevêque. Il retranscrit dans son journal les 79 étapes détaillées du retour.
Je suivrai ce chemin jusqu'à Lucca.
... et le Chemin d'Assise
Je gagnerai ensuite Florence, puis La Verna. Sur les traces de Saint François, je me rendrai à Assise et par Rieti, je rejoindrai Rome.

____________________________________________________________

Aller à la table des matières                                              Laisser un message sur le Livre d'Or