Le pèlerinage à pied en solitaire

Le pèlerinage ...

Tout commence par une forme d'appel. Un rêve !
Un désir de chemin qui s'installe, lentement mais sûrement.
Avec son lot de représentations, d'attentes, d'interrogations et d'appréhensions ...


               2009 : sur le Camino Francés
          

A la question pourquoi, je répondais volontiers recherche d'équilibre.
Entre toutes les composantes de la personne :
physique, mentale, intellectuelle, sociale et spirituelle.


2017 : sur la Voie du Piémont Pyrénéen

Pouvoir lâcher prise, vivre mieux et davantage le moment présent,
tenter d'acquérir un peu d'humilité, rabattre le caquet d'un ego trop envahissant,
telle était également ma quête.
J'avais l'intuition que je pourrais mettre tout cela en oeuvre et en cohérence ...


2011 : en République Tchèque

Quitter mon contexte de vie habituel en préférant l'inédit au connu,
l'imprévu au prévisible, l'exceptionnel à l'ordinaire, l'innovation à la routine,
l'espace de l'abandon à la zone de confort, l'essentiel au superflu.
En modifiant mes structures de pensée, en m'ouvrant au monde et aux autres ...


2016 : sur le Chemin de Saint Ignace

Puis il y a le passage à l'acte ! Par petits tronçons pour certains,
dans l'intégralité pour d'autres. Je fais partie de ceux-là.
J'ai attendu d'être à la retraite pour me mettre en route, il y a presque neuf ans. Depuis, j'ai marché, beaucoup. Plus de vingt-trois mille kilomètres ...


2014  : en Crète

Deux types de cheminement se complètent : le voyage géographique,
avec son ouverture sur le monde, ses rencontres,
ses échanges, sa convivialité, ses découvertes,
et le voyage intérieur, introspectif, intime, véritable retour sur soi ...


2012  : sur la Voie de Vézelay

Progressivement, je me suis rendu compte que la meilleure façon d'être satisfait,
c'est tout simplement de ne s'attendre à rien ...
Les plus belles richesses du Chemin m'ont été offertes sans que je m'y attende !


2012  : Jerez de la Frontera

Comme ici après Séville en direction de Gibraltar ...
Je marche au milieu des caillasses. Sans aucune raison, je quitte le sentier.
Et je vais ramasser une grosse pierre blanche.
Je la prends dans les mains, la retourne, et quelle n'est pas ma surprise :
je découvre, incrustées dans le minéral, trois ... coquilles Saint Jacques fossilisées !
Je crois fortement aux symboles et leur accorde beaucoup d'importance.
A n'en point douter, ces trois conchas représentent mes arrivées à Santiago :
en 2009, en 2010 et en 2011. Un miracle ...


2009  : Cabo Finisterre

Parlons maintenant de la dimension spirituelle !
Si elle existe, si elle est incluse dans la démarche, s'il y a sous quelque forme
que ce soit une quête de sacré, alors il s'agit d'un pèlerinage.
Certes, se rendre dans un sanctuaire est important et significatif,
mais l'essentiel se passe bel et bien sur le Chemin et à l'intérieur de soi ...


2016  : monastère de Montserrat

Les lieux saints sont plus des jalons que des buts.
Des balises plus que des aboutissements.
Des repères plus que des objectifs ponctuels à atteindre en tant que tels ...


2011  : sur le Camino Primitivo

Partir à la rencontre de Quelqu'un ou Quelque chose de supérieur !
D'aucuns l'appellent Dieu s'ils sont croyants,
d'autres préfèrent parler d'énergie cosmique, d'entité harmonieuse,
de nature transcendante ou que sais-je encore.
J'ai récemment opté pour cette formulation générique : force de l'Amour ...


2015  : sur la Voie de Tours

En ce qui me concerne, il ne s'agit ni plus ni moins qu'une démarche de foi
au même titre qu'une autre. C'est celle qui me convient, qui sied à ma résolution d'avancer en la matière, au sens propre comme au sens figuré.
En guise de boutade, j'ai coutume de dire :
comme je ne sais pas très bien le faire autrement, je prie ... avec les pieds !


2010  : Cabo Finisterre

Je suis croyant. Ma foi tient en quelques mots : Dieu est Amour.
Jésus est son fils. Tout est dans l'Evangile.
Cet Amour du Père et du Fils se manifeste dans l'Esprit Saint.
Convaincu de cela, je tâche de demeurer en situation de conversion permanente ...


2011  :  Frère Jean-Daniel à Conques

Sur le chemin, cette forme de régénération à laquelle j'aspire
se concrétise chaque matin, à chaque départ,
comme une renaissance régulièrement renouvelée !
Il y a deux sources du mot "religion" : relegere (cueillir, rassembler)
et religare (lier, relier) ...


2014  : au Portugal

Il se trouve que le Chemin nous rassemble et nous relie,
aux autres, à nous même, à la force de l'Amour
qui inspire la solidarité et le partage, au monde qui nous entoure.
En ce sens, quelles que soient les convictions des uns et des autres,
il est une forme de "religion" ! Il est là, l'Esprit du Chemin !
Alors oui, si cette quête spirituelle existe, il s'agit bel et bien d'un pèlerinage ...


2014  : Rome, près de l'église Santa Maria dei Monti

Mais qui donc est mon Saint Patron ? Je vénère le Saint Jacques ami proche de Jésus, témoin de sa Transfiguration et de sa prière au Mont des Oliviers,
le Saint Jacques évangélisateur et martyr, le Saint Jacques assis en majesté à la cathédrale de Santiago et debout en pèlerin dans l'église de Châtellerault.
Je ne vénère pas le Saint Jacques tueur de Maures,
armé d'une épée sur un cheval blanc.
Pourtant, ce n'est pas mon Saint patron.
Ce dernier se nomme Saint Benoît-Joseph Labre, le mendiant étincelant,
le vagabond et l'assoiffé de Dieu  ...


     Revenir au dernier message