Verseau solitaire erre au verso ...

Marcher dans l'autre sens ... Quelle expérience intéressante !
J'ai déjà eu l'occasion de la vivre à deux reprises : sur la Via de la Plata et sur le Camino Portugués.
Autant l'opération s'est avérée ardue sur ces deux chemins, autant elle est aisée sur le Camino Francés.
D'une part, la signalisation est omniprésente.
D'autre part, le flot permanent des pèlerins croisés constitue un repère quasi continu.
Certes, ce balisage est vivant. Mais bien qu'en perpétuel mouvement, il est particulièrement fiable !



Je croise des sourires, des regards où brillent les étoiles, des traits marquant l'effort, des lèvres qui remuent en silence, des conversations dans toutes les langues. Je tente de déchiffrer le Chemin à livre ouvert ...
Que de riches rencontres centrées sur le moment présent, dont la brièveté a toutes les caractéristiques de la perle précieuse ! Que d'échanges intenses au bord du chemin dans l'ici et le maintenant !
Alors que dans l'autre sens, les marcheurs ont l'occasion de se retrouver à plusieurs reprises,
je vis la rencontre dans le trésor de son unicité.



Pourquoi le cacher ? J'éprouve une certaine satisfaction à ne pas faire comme les autres ...
Avez-vous oublié vos bâtons ? Auriez-vous perdu quelque chose ? Vous vous êtes trompé ? Combien de fois ai-je entendu ces amusantes questions ! Parfois, certains se demandent s'il ne sont pas eux-mêmes dans l'erreur ...

Autre remarque à propos de ce vécu : ayant déjà plusieurs fois parcouru cette voie dans l'autre sens,
je constate qu'il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir !

Au plan purement logistique, il m'arrive de recommander certains accueils,
tout comme je récupère des renseignements sur les étapes à venir qui me concernent.
Bref, quelle belle expérience !

                         
Revenir à la table des matières                                        Revenir au dernier message