Le référendum en Catalogne

Dans mes comptes-rendus précédents, j'ai maintes fois évoqué les vélléités d'indépendance en Catalogne.
Mais quel est mon point de vue sur la question ?
Précisons tout d'abord que l'affichage omniprésent en faveur du si
ne reflète pas forcément la réalité des positions !
Outre qu'ils n'ont pas fait de propagande, les partisans du statu quo,
pour la plupart, ne sont tout simplement pas allés voter ...



Enoncons les justifications des tenants du oui :
* les indépendantistes prétendent que la Catalogne, possédant sa langue et sa culture, est une nation.
A ce titre, ajoutent-t-ils, elle est fondée à devenir un état.
* la région étant la plus prospère d'Espagne (environ 20 % du PIB), ils estiment que la contribution
qu'elle verse à l'ensemble du pays est trop élevée par rapport à ce qu'elle reçoit.
Ce déséquilibre provoque un déficit fiscal.
* les scandales de corruption au sein du gouvernement et de la famille royale sont également évoqués.



Voyons maintenant les arguments de ceux qui ne souhaitent pas la sécession :
beaucoup jugent que les indépendantistes ne sont pas majoritaires
et que la partition provoquerait des troubles au sein de la société.
Au plan économique, sont-ils persuadés, la Catalogne risquerait de beaucoup perdre en se retrouvant seule.
Sans compter qu'elle ne pourrait pas obtenir son intégration à l'Union Européenne,
car l’accord unanime de tous les pays membres est requis,
et il est fort probable que l’Espagne poserait son veto ...
Oui à une union dans la diversité, disent-ils. Mais sans diviser un pays uni depuis de si longs siècles !


                                                                                                                                                            
Au vu de toutes ces données, je pencherais plutôt pour le maintien de la Catalogne dans le giron espagnol,
avec toutefois une meilleure et plus juste prise en compte de sa spécificité,
voire même un accroissement réel de son autonomie.
Je crains en effet que cette revendication d'indépendance ne contribue finalement
à l'inquiétante montée des nationalismes et des populismes en Europe.
Tout cela rime trop avec égoïsme !
Il est des situations ou des pays où la volonté de sécession est légitimée
par des circonstances et une argumentation bien plus fondées ! Et ce n'est aucunement le cas ici ...

                                                                                                                                                        
Laisser un message sur le livre d'or        Revenir à la table des matières          Revenir au dernier message