L'Ordre de Malte

Tout commence à Jérusalem vers 1050 par la fondation d'une communauté monastique et d'un hospice destiné
à accueillir et soigner les pèlerins se rendant en Terre Sainte. La ville est alors sous domination arabo-musulmane.
Au début du 12ème siècle, alors que les chrétiens ont repris la cité à l'issue de la première Croisade,
les Hospitaliers deviennent des moines-soldats et
se soumettent à la règle de Saint Augustin, alliant aux voeux ordinaires d'obéissance, de pauvreté et de chasteté, l'obligation de soigner et de protéger les pèlerins.
En 1123, ils prennent le nom de Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem.



Après les Croisades, l'Ordre se replie à Chypre (1521), puis Rhodes (1310) et enfin à Malte (1530).
Charles Quint lui concède la souveraineté de l'île. Il y vit son âge d'or jusqu'à l'arrivée de Bonaparte en 1798.
L'Ordre finit par s'installer à Rome en 1834.


Sur le plafond d'une chapelle dans la cathédrale de La Valette

                                         Laisser un message sur le livre d'or                                 Revenir à la table des matières                                       Revenir à la page d'accueil