Le Laboratoire de la Paix



1971 : en fondant le Laboratoire de la Paix, frère Dionysius Mintoff croit profondément
à la nécessité d'un lieu de rencontre ouvert et libre
où les gens de tous les milieux et de toutes les opinions pourraient se côtoyer.



Effectuer un travail éducatif et pratique pour la justice et les droits de l'homme,
promouvoir la solidarité basée sur les valeurs morales chrétiennes dans le respect
de toute personne et toute autre idée,
tels étaient les objectifs du père franciscain.



Au cours de ces dernières années, le John XXIII Peace Lab a répondu
aux besoins croissants d'accueil des migrants en provenance d'Afrique et du Moyen-Orient. 



Le centre peut recevoir une cinquantaine de résidents. Il vise en outre à leur fournir
les moyens d'agir, leur donner de la dignité, les aider à devenir indépendants et s'intégrer de manière significative et pacifique dans la socité maltaise. 



                                         Laisser un message sur le livre d'or                                 Revenir à la table des matières                                       Revenir à la page d'accueil