Mercredi 29 août 2018

La Séguinerie - Mècle (22 km)




En chemin vers les cols,
Buissonnière est la voie !
J'ai pris six heures de colle :
Je les fais dans la joie ...



Commencent à jaunir
Fougères de la forêt !
Automne qui va venir
Envoie ses messagers ...


J'atteins les crêtes après une heure trente d'ascension,
là où le s
entier se transforme en piste ...



Le boa se faufile
Entre feuillus et pins.
Il serpente tranquille
Et se mue en chemin.


En milieu de journée, pas bien méchants il est vrai,
quelques nuages envahissent le ciel ...



Un gros taon solitaire
Se pose sur mon bras.
L'escale ne dure guère :
Le voilà raplapla !

Un peu plus tard, un collègue parviendra à le venger ...


La route des cols se poursuit : il en reste deux ou trois à franchir ...



Tape fort sur l'enclume
Le forgeron des cieux.
Tout son atelier fume
Et crépite son feu.



Leurs piquants se hérissent,
Les bogues prennent soin
Des châtaignes qui grandissent
Protégées en leur sein.



En plus de ses parfums
Et de sa séduction,
Les charmes du chemin
Ont ici branches et tronc !


Avant la descente, petit détour pour grimper au sommet du Mont Agut,
histoire de passer les mille mètres d'altitude !
Le panorama est splendide ...


Il y a une heure, j'étais tout là-haut, sur la montagne du milieu !
Petite parenthèse : ici, les buis sont intacts.
La pyrale n'est pas encore venue accomplir son oeuvre dévastatrice ...
   
                                      Revenir à la table des matières